Martine Perrier
Shiatsu à Rueil-Malmaison
 
290 avenue Napoléon Bonaparte, 92500 Rueil-Malmaison
 
06 21 52 81 44

Réflexes Archaïques

Les Réflexes Archaïques, pour se contruire

Les Réflexes Archaïques

Les réflexes archaïques sont des mouvements automatiques involontaires, qui font suite à une stimulation extérieure ou interne.

Les réflexes archaïques ou primitifs sont à l’origine des premiers mouvements instinctifs du bébé in utero. Ils constituent le socle sur lequel va se construire la motricité volontaire.

Leurs rémanences empêchent l’enfant d’acquérir la totalité des moyens qui lui sont nécessaires pour être à l’aise dans ses apprentissages, d’où ses difficultés scolaires et/ou comportementales.

Les Réflexes Archaïques sont indispensables au développement de l’enfant et de l'adulte

Les réflexes archaïques apparaissent très tôt in-utéro et sont à l'origine des premiers mouvements du bébé. Ils lui apportent les stimulations nécessaires à son développement sensoriel, émotionnel et moteur.

Lors de l’accouchement, ils aident le bébé à naitre, puis après la naissance, à s’adapter à son nouvel environnement.

Par exemple, le réflexe de succion permet au bébé de téter pour se nourrir, puis il est remplacé petit à petit vers 5 mois par le réflexe adulte de succion. Le bébé apprend à mâcher, manger du solide et ensuite à utiliser sa bouche pour parler.

Le réflexe d’agrippement (mains) répond à un besoin de sécurité, et permettra par la suite au bébé d’attraper des objets. Il devrait commencer sa transformation vers 4 à 5 mois et être remplacé par un mouvement volontaire et maîtrisé des doigts, indispensable pour apprendre à tenir son crayon, écrire, utiliser ses couverts.

Ces mouvements réflexes développent le tonus musculaire, l’équilibre, la coordination, la latéralité. Ils mettent en place l’ensemble des schèmes posturaux et favorisent l'émergence d’une motricité fine et fluide.

 

Le Cycle d'un Réflexe Archaïque

Les réflexes archaïques suivent un cycle d’intégration : chacun d’entre eux apparaît, s’active, avant de disparaître (s’intégrer) pour laisser place à un mouvement volontaire et contrôlé.

Certains réflexes primitifs émergent au cours de la vie fœtale, d’autres s’activent pendant l’accouchement sous l’effet des contractions, les suivants apparaissent au cours de la première année de vie.

Chaque réflexe met en place des réactions instinctives qui sont la base des apprentissages.

À terme, ces réactions réflexes involontaires vont être appréhendées et explorées par le bébé jusqu’à ce qu’il en acquière la maîtrise. C’est par la répétition des mouvements que le bébé intègre cette capacité. Les bébés adorent répéter, répéter… et répéter encore les expériences.

Lorsque le mouvement est totalement contrôlé, le réflexe disparaît, il est dit « intégré ». Ce réflexe intégré cède la place au suivant, cet enchaînement permet des acquisitions de plus en plus sophistiquées.

La rémanence des réflexes archaïques peut être responsable des petites ou grandes difficultés

Les réflexes archaïques ont vocation à s'intégrer durant les 12 à 16 premiers mois. Ils sont remplacés progressivement par les réflexes posturaux (présents pour la vie).

S’ils restent actifs, ils vont agir comme un frein, un obstacle à la mise en place des apprentissages sensoriels, émotionnels, moteurs et cognitifs. On parle d’immaturité du système nerveux.

A tout âge, la rémanence de réflexes archaïques, qu'elle soit présente depuis la petite enfance ou qu'elle soit consécutive à un accident de vie ou à un stress répétitif, peut entraîner des difficultés dans tous les domaines.

Quelles sont les causes de cette rémanence ?

La vie intra-utérine

Toute perturbation médicale ou émotionnelle peut impacter l’apparition et/ou l’intégration des réflexes :

Grossesse pathologique, jumeaux, stress, posture, nutrition, médicaments, tabac, alcool, état de santé de la maman, activité ou non, violence, dépression…

L’accouchement

Plusieurs réflexes archaïques participent à l’accouchement. Toute entrave à ce processus naturel peut influencer l’intégration de ces réflexes :

Césarienne, accouchement déclenché, forceps, péridurale, accouchement trop long ou trop rapide, accouchement par le siège, prématuré, cordon autour du cou …

La première année de vie

Le vécu des premiers mois peut modifier la phase d’expérimentation et empêcher l’intégration des réflexes archaïques :

Parc, trotteur, transat, cosy, porte bébé, jupes pour les petites filles qui entrave le 4 pattes, allaitement, otites à répétition…

L'apprentissage passe par les mouvements

L’APPROCHE EST BASÉE SUR L’INTÉGRATION DES RÉFLEXES ARCHAÏQUES, PAR LA

RÉPÉTITION DE MOUVEMENTS SIMPLES.

CELLE-CI AGIT SUR 3 SPHÈRES FONDAMENTALES

 

La sphère cognitive

Apprentissage / Raisonnement

  • Lecture
  • Ecriture
  • Mémorisation
  • Retard ou trouble du langage
  • Créativité
  • Troubles DYS

La sphère corporelle

Motricité / Posture

  • Agitation
  • Coordination
  • Posture
  • Motricité fine et globale
  • Équilibre
  • Tonus
  • Conscience du corps
  • Maladresse

La sphère émotionnelle

Estime de soi / gestion du stress

  • Confiance en soi
  • Impulsivité
  • Agressivité
  • Anxiété/stress
  • Timidité
  • Instabilité émotionnelle
  • Sentiment de sécurité
  • Mieux-être
  • Joie
  • Enurésie

VOTRE ENFANT SOUFFRE-T-IL D’UNE «ETIQUETTE» ?

L'agité

Souvent étiqueté à tort d’hyperactif, cet enfant se tortille, ne tient pas en place, enroule ses pieds autour des pieds de chaise...

Le briseur de mines

Appui si fort sur la mine qu’elle se brise tout le temps, ou au contraire a du mal à tenir son stylo, à s’agripper …

Le mélangeur

A du mal à s’organiser, inverse les lettres b/d/p/q, ne connait pas sa droite et sa gauche,  ...

Le maladroit

Fait tomber des objets, trébuche, se fait des croche-pieds.

Et si l'étiquette pouvait être enlevée grâce à l'intégration des réflexes archaïques ?

L’inquiet, stressé, anxieux voire peureux

Il a peur de l’échec. Doute en permanence de lui-même et de ses réponses.

L'explosif

Précipité, fonceur, manquant de contrôle. Souvent sur la ligne de départ et parfois pas à l’arrivée. 

Le bagarreur

Cet enfant cherche à tout contrôler à tout prix quitte à en devenir brutal ou agressif.

Le rêveur

Il est distrait, il regarde partout sauf la tâche qu’il est censé accomplir, (leçons, devoirs…) 

Mon accompagnement

La première consultation 

  • Nous commençons par un échange destiné à comprendre les attentes et définir des objectifs de travail.
  • La suite de la séance est dédiée à la réalisation d'un bilan des réflexes archaïques pour identifier les réflexes prioritaires à intégrer en fonction des objectifs retenus.  
  • Nous finissons la première séance par la reprogrammation d'un ou plusieurs réflexes en réactivant par le mouvement les connexions avec le cerveau et définissons des exercices simples, courts et ludiques à réaliser au domicile d'ici la prochaine séance de suivi

Durée : 90 min

Les séances de suivi 

La plupart du temps l’accompagnement personnalisé s’étale sur quelques séances, espacées de 3 semaines à 5 semaines pour laisser le temps à notre système de faire maturer et renforcer les schémas corporels réactivés en séance, par le biais de quelques mouvements quotidiens à faire à domicile.

Durée : 60 min

En aucun cas, les séances de Réflexes Archaïques ne sauraient remplacer une visite chez votre médecin traitant ou chez un spécialiste, il est important de poursuivre votre suivi médical.

Création et référencement du site par Simplébo   |   Site partenaire de Medoucine

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.